Bon, j’avais prévu de rouler ce dimanche. Eh bin, je l’ai fait ! Depuis jeudi, les prévisions météo promettaient 4° avec du soleil, 0% de probabilité de pluie et du vent d’est à 20 km/h…
En ce début d’après-midi, 14h45, je m’élançai malgré des conditions pas trop idylliques, du moins, qui n’ont rien à voir avec celles promises. Mais soit, je suis confiant et me voilà parti vers Roost pour bénéficier du vent… totalement absent ! Ma confiance étant limitée, j’enfilai quand même ma veste de pluie. En revanche, la grisaille est omniprésente.
Donc, direction Roost, Raimbeaucourt par la voie verte, petit détour vers Leforest avant de rattraper Moncheaux par le chemin en faux-plat montant à 4% qui débouche derrière le calvaire et enfin le “pump-track”.
Ensuite, à gauche entre les sapinière vers chez Gérard par le chemin très très boueux – Faudra vraiment que je songe à mettre des pneus adaptés aux conditions fangeuses !
Puis, j’empruntai « l’avenue des Ewigières » vers “Hélène Borel” sous un crachin qui commençait à se faire de plus en plus ressentir !
Je décidai, alors que mes doigts commençaient à se transformer en glaçons, de rentrer par le chemin le plus court, c’est à dire, la piste cyclable.
En arrivant à la maison, mes doigts totalement engourdis et mes gants pas si tactiles que ça, ont causé un vraie fausse manip, effaçant totalement les données de la sortie de mon GPS ! Pour le coup, pas de « relive » aujourd’hui.
Mais ce n’est pas grave, je connais parfaitement ce parcours qui totalise 23 km, environ 100 mètres de D+, le tout à la modeste moyenne de 15 km/h et cela me satisfait complètement ! Et comme le dit fort justement mon ami Fabrice, le plaisir ne se compte pas en kilomètres ou km/h !
Mais ce n’est que la 2ème sortie depuis mon arrêt prolongé et il en faudra encore de nombreuses avant de retrouver un minimum de jambes !

3 Commentaires
  1. Nadine Greux

    Dur dur ! C’est pas demain la veille que tu feras du 25 de moyenne !

  2. Cauvert Harry

    De la gadoue, toujours de la gadoue !

  3. Terrick Elise

    C’est bien, il faut persévérer ! Hélas, les conditions météo ne sont pas très encourageantes…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *