Ce samedi matin, nous sommes trois pour une pédalée matinale. Je rejoins Bruno chez lui peu avant 9 heures et Marc arrive quelques secondes plus tard. Hélas, Fabrice n’est pas libre.
C’est sous un ciel gris – pas de pluie prévue ce matin par les grenouilles de la météo ! – que notre trio se met en selle, cap à l’est par le chemin qui prolonge la rue du “Vert Debout”. Quelques hectomètres plus loin, nous bifurquons à droite pour atteindre le chemin de halage de la Scarpe rive gauche, donc le côté assez chaotique non aménagé. En atteignant le pont de Lallaing, une très légère bruine nous inquiète.
Puis nous traversons la rivière et filons par le chemin de halage rive droite cette fois avant de traverser à nouveau le cours d’eau pour rallier le “chemin du Belvédère” vers Flines.
A la suite, nous poursuivons sur le GR et le “Camel Trophy”, le “pont des vaches” et enfin le “pavé Madame”.
Ensuite, nous pénétrons dans le petit bois de Râches que nous sillonnons vers le bois de l’Aumône. A l’occasion d’un arrêt, nous percevons nettement le clapotis de la pluie sur les frondaisons. Les gouttes n’atteignent pas le sol et finalement nous ne serons pas mouillés.
La pluie a cessé et nous continuons vers le chemin du moulin d’en haut, l’avenue des Ewigières avant de parvenir au centre Hélène Borel. Nous y marquerons un arrêt car, pour moi, un pause ravito s’impose…
Nous redémarrons vers le village que nous contournons par le chemin du stade avant d’atteindre la voie verte du sucre. Nous la suivons jusqu’à Moncheaux puis Thumeries où nous nous enfonçons dans la forêt domaniale de Phalempin.
Là, Bruno nous fait découvrir un nouveau chemin très sympa qui serpente du côté de la lisière gauche de la futaie. A sa sortie, nous prenons en face puis à gauche dans ce qui doit être la drève “du point de vue” et dévalons vers la sortie aux abords d’Ostricourt.
Nous quittons le secteur pour progresser vers Leforest, une partie de la montée vers Moncheaux et le chemin qui longe le centre d’enfouissement régional.
Nous parvenons à nouveau à la voie verte et atteignons une fois de plus Raimbeaucourt par le versant sud !
Après, Bruno nous emmène vers Roost par une série de voyettes qui serpentent entre les maisons et les jardins.
Enfin, nous parvenons dans les faubourgs de la ville, traversons la réserve naturelle des “Annelles, Lains et Pont Pinnet” et regagnons Râches où nous nous séparons.

Belle rando pour ce qui me concerne avec des chemins inédits ou rarement fréquentés.
Finalement, je rentrerai à la maison avec 43 km au compteur, très satisfait de ma randonnée.
Je remercie grinmin mes camarades d’avoir bien voulu se mettre à mon rythme et m’attendre, surtout dans les côtes.

Pour voir le résumé vidéo "Relive" en moins d'une minute, appuie ici sur cette fenêtre.

3 Commentaires
  1. Bon Jean

    Tu progresses un peu !

  2. Gratte Sam

    Pas mal ! Peut mieux faire…

  3. Greux Nadine

    Ils sont sympas de t’attendre tes copains. Perso, ça m’énerverait…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *