Nous ne sommes que 3 ce dimanche matin. En effet, Julie, qui devait faire partie du groupe, a beaucoup de travail avec 3 œuvres littéraires à lire et étudier ainsi que des révisions de maths et de physique, avant la rentrée universitaire.
Bruno, Fabrice et moi démarrons à 8h30, cap à l’est et le soleil levant. Pour l’occasion, Fabrice, dont c’est la 2ème sortie depuis sa fracture de clavicule, teste un VTT tout suspendu, le XC 100 S 29″ B’Twin prêté par « Décathlon ».
Nous nous mettons en selle mais dès les premiers mètres, mon dérailleur arrière refuse de fonctionner. Après une rapide inspection, je me rends compte que le câble électrique de la manette de commande est coincé et « un peu écrasé » par le collier de serrage de la dite manette. Dévissage, libération du câble et tout rentre dans l’ordre, avec, à la clé, une réparation plus sérieuse à envisager demain !
Bref, nous filons par le chemin des champs de l’abbaye d’Anchin, derrière Intermarché, puis les abords de Flines lez Râches et à la suite, le « Camel Trophy », très sec et roulant en ce moment.
Nous poursuivons ensuite vers Vred par le GR 121 B en passant au pied du terril de Germignies Nord avant d’atteindre celui de Rieulay.
Bruno nous guide vers l’entrée de la colline que nous escaladons par le chemin très pentu qui révèlera mon manque flagrant de force et d’entrainement. En effet, même si j’ai réussi à gravir la pente sans mettre pied à terre, je me suis fait doubler par un bolide nommé Fabrice ! Damned… Puis nous suivons Bruno à travers les sous-bois, les buttes, montées, « coups de cul » et gymkhanas qui parcourent le monticule. Bouh, que ce n’est pas mon truc !
A la sortie, nous prenons la direction de Pecquencourt, le bois de Montigny en Ostrevent où des nuées de moustiques vampires nous attendaient avec impatience.
Les longs chemins caillouteux au milieu des champs nous conduisent au bois de Sin le Noble suivi du « terril des indiens ». Puis nous randonnons, en longeant le golf de Douai, vers Waziers et « Gayant Expo”.
A la sortie du parc « Jacques Vernier« , nous effectuerons un petit circuit en sous-bois, avec raidars et descentes du même métal, le tout en tournicotant entre les bouleaux qui ont colonisé le talus. Sortie « scabreuse » avec dévers parcouru de racines en biais…
Enfin, nous rejoignons le chemin de halage qui nous ramènera vers Râches. Fabrice nous quitte au « Fort de Scarpe » pendant que Bruno et moi rentrons calmement à la maison. Au passage, nous pouvons constater que le « Portus » prend forme dans le parc d’ARKÉOS.

Ce fut une bien belle et très agréable randonnée « sans se prendre la tête » avec tous les ingrédients qui contribuent à rendre la sortie fort sympathique, météo idéale en guise de cerise sur le gâteau..
Au final, mon compteur indiquera pile 45 km.

Pour voir le résumé vidéo "Relive" en moins d'une minute, appuie ici sur cette fenêtre.

Un peu de photos de la rando en dessous. Mille excuses pour la qualité, mais la plupart d’entre elles sont prises d’une main et en tenant le guidon de l’autre. C’est parfois instable, voire scabreux.

5 Commentaires
  1. Doulle Albert

    Bon, ça s’améliore. Peut mieux faire

  2. Lock Albert

    Revoir les séparateurs et essayer d’alléger la mise en page. Sinon, j’aime bien.

  3. Terrieur Alain

    Bin, elle sont pas mal ces photos !

  4. Terrieur Alex

    Je confirme !

  5. Covert Harry

    Je soigne mes statistiques !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *